BFM Business
Focus entreprises
Partenaire

Stan le Scolan : Des ressources humaines en pleine santé

Stan le Scolan identifie les besoins du client et initie un recrutement actif pour trouver la personne adéquate

Stan le Scolan identifie les besoins du client et initie un recrutement actif pour trouver la personne adéquate - BFM Business

Entre la crise du Covid, des Ehpad et l’interrogation autour de la rémunération et des heures de travail effectives, le secteur de la santé peine à recruter et subit un turnover grandissant. Selon l’Apec, ces métiers ont, par exemple, ont vu le nombre d'offres d'emploi cadre augmenter de 10 % entre 2019 et 2020. Stan le Scolan, cabinet de recrutement, en est témoin.

Recruter pour le secteur médical

Stan le Scolan est un cabinet de ressources humaines spécialisé dans le secteur de la santé depuis 30 ans. Ici, toutes les spécialités se croisent : médecine, chirurgie, cadre de direction, Direction de clinique, d’Ehpad, direction de fondation. Stan le Scolan opère principalement dans l’Hexagone et les DOM-TOM. Parallèlement, le cabinet se charge du recrutement pour des missions à l’étranger, notamment au Tchad et en Côte d'Ivoire.

Composé d’une équipe de consultants du secteur de la santé, avec des anciens directeurs des ressources humaines, le cabinet s’est doté d’une vraie maîtrise du secteur. Stan le Scolan identifie les besoins du client et initie un recrutement actif pour trouver la personne adéquate. Le cabinet développe par ailleurs une prestation de management de transition pour répondre aux urgences.

Palier la tension des secteurs du soins

“Les secteurs de la santé ont toujours été en tension. La nouveauté est que cette tension s’applique aujourd’hui à tous les postes et à toutes les régions”, indique Stan le Scolan, Président-Directeur Général du cabinet. “Depuis peu, les incidents liés aux maisons de retraite ont terni l’image du secteur. Un secteur témoin de nombreux départs, notamment des directeurs d’Ephad. Épuisés, certains souhaitent changer d’établissements quand d’autres préfèrent abandonner.”

Si hier, les postes de direction n’étaient éligibles qu’à des employés très expérimentés, aujourd’hui certains groupes préfèrent engager des profils juniors ayant fait des études de droit ou de gestion pour trouver rapidement preneur. “Mais il faut tout de même trois mois pour trouver quelqu’un, notamment lorsque l’offre est confidentielle “, conclut Stan le Scolan. Pour rester attractives, les entreprises et les Établissements du secteur de la santé devront désormais anticiper leurs besoins en recrutement et être réactives. Des acteurs comme Stan le Scolan permettent d’aider ces entreprises et Établissements à trouver chaussure à leur pied.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec OpenMedias. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec OpenMedias