BFM Patrimoine

Le taux du Livret A restera bien à 1,25%

l'appel de la Banque de France à baisser encore le taux du livret A reçoit une fin de non-recevoir du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici.

l'appel de la Banque de France à baisser encore le taux du livret A reçoit une fin de non-recevoir du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici. - -

Le gouverneur de la Banque de France a proposé, mercredi 15 janvier, de ramener à 1% le taux du livret A et du livret de développement durable (LDD) à partir du 1er février. Immédiatement, le gouvernement a fait savoir que le taux resterait à 1,25%.

La baisse de 0,25 point du taux de rémunération du livret A recommandé ce 15 janvier par la Banque de France reste lettre morte.

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a immédiatement fait savoir qu'il n'était pas favorable à la baisse du taux du livret, qu'il trouve déjà "bas". "Le gouvernement va maintenir le taux à 1,25%", a-t-il annoncé.

Déjà début janvier, le patron de Bercy avait indiqué trouver ce taux "bas", et fait comprendre qu'il n'entendait pas autoriser une baisse supplémentaire, en dépit de l'affaiblissement de l'inflation.

Déroger à la règle de calcul est justifié

La formule utilisée pour la calculer prend en compte les taux du marché monétaire européen et l'indice des prix hors tabac. Vu la baisse de l'inflation, ce taux aurait dû baisser cette fois de 0,50 point, à 0,75%, souligne la Banque de France dans un communiqué.

Sa rémunération a déjà été ramenée à 1,25% au 1er août, un niveau historiquement bas.

Mais "dans la perspective de préserver globalement le pouvoir d'achat des épargnants, compte tenu des hausses de TVA de début d'année, le gouverneur de la Banque de France considère qu'il est justifié de déroger à la stricte application de la formule de calcul en vigueur, ainsi que le règlement en prévoit la possibilité", poursuit-il.

N.G. et AFP