BFM Business

Où est Jack Ma? Le fondateur d'Alibaba n'a pas été vu depuis octobre

Le milliardaire chinois Jack Ma n'a plus été vu depuis fin octobre, soit peu de temps après un discours très critique à l'égard du gouvernement chinois.

Mais où est donc passé Jack Ma? Le patron d'Alibaba, 25ème fortune mondiale selon le classement Bloomberg, n'a plus été vu depuis fin octobre, souligne Yahoo Finances. Soit quelques jours après un discours critique à l'égard du gouvernement chinois. Le 24 octobre à Shanghaï, le milliardaire chinois de 56 ans avait appelé à une refonte du système financier chinois, le jugeant "vieillissant". Depuis, c'est le silence radio, alimentant les spéculations.

Le milliardaire tombé en disgrâce

L'homme d'affaires fait couler de l'encre depuis que la Chine a pris des mesures de répression contre son empire. En 2019, Jack Ma s'était retiré de la présidence d'Alibaba, surnommé "l'Amazon chinois". Il y a peu, il était encore l'homme le plus riche de Chine avec une fortune atteignant les 60 milliards de dollars. Mais à la suite d'un renforcement des réglementations financières, son porte-monnaie a été allégé de 12 milliards de dollars, le propulsant à la cinquième place des milliardaires chinois.

Depuis son discours très remarqué, les ennuis s'enchaînent et le milliardaire chinois ne réapparaît pas en public. En novembre, la Chine suspend à la surprise générale l'entrée en Bourse de la fintech Ant Group, la banque en ligne d'Alibaba, et le régime communiste annonce le 24 décembre l'ouverture d'une enquête contre Alibaba pour "pratiques monopolistiques".

Sa mystérieuse disparition inquiète d'autant plus que Jack Ma devait participer en novembre au jury de l'émission "Africa's Business Heroes", qui récompense de jeunes entrepreneurs africains. Comme le raconte le Financial Times, le milliardaire est alors remplacé in extremis pour la finale par Lucy Peng, une cadre d'Alibaba. Un porte-parole de l'entreprise justifie cette absence par un "problème d'emploi du temps". Mais la photo de l'homme d'affaire est retirée du site de l'émission, ainsi que d'une vidéo promotionnelle, note le journal anglais The Telegraph.

Dans le sillage de cette affaire, une interview datant de 2019 de Guo Wengui, un autre milliardaire chinois qui a fui son pays il y a cinq ans, refait surface. Dans un entretien filmé, celui-ci affirme que Jack Ma a autant de chance de finir en prison que d'être tué au court de l'année qui suit (2020).

Le régime chinois est accusé de neutraliser ceux qui se montrent critiques du pouvoir, rappelait Le Monde fin décembre. Ren Zhiquiang, un magnat de l'immobilier a été condamné à 18 mois de prison, Sun Dawu, le fondateur de Dawu Group et sa femme ont été arrêtés après avoir critiqué l'intervention de la police sur le réseau social Weibo. Sur Twitter, le dernier message publié par Jack Ma date du 10 octobre 2020.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech