BFM Eco

Mastercard déploie en Europe sa carte où l’utilisateur choisit le prénom qui y figure

Des cartes Mastercard

Des cartes Mastercard - Mike Clarke

TrueName est un service qui permet aux personnes transgenre ou non binaire d’avoir sur leur carte bancaire le prénom qu’elles utilisent au quotidien et non pas celui qui figure sur leur pièce d’identité.

L’identité d’une personne n’est pas toujours en accord avec ce qui est écrit sur son état civil, ce qui peut engendrer des soucis lorsqu’il faut accomplir des démarches administratives ou bien faire des achats. Mastercard a lancé en 2019 aux Etats-Unis la carte True Name pour faciliter le quotidien des personnes transgenres et non binaires. Le groupe annonce son déploiement dans toute l’Europe avant la fin de l’année.

Sur cette carte, ce ne sont pas les informations qui figurent sur les papiers d’identité qui sont automatiquement reprises. Les clients peuvent choisir le prénom qui y sera inscrit, le nom de famille étant quant lui conservé.

Nos noms définissent ce que nous sommes et pour des millions de personnes au sein de la communauté LGBT+, la carte de paiement ne reflète pas leur véritable identité, explique Mark Barnett, président Europe pour Mastercard dans un communiqué.

La différence entre l’apparence du client et l’identité qui figure sur la carte peut provoquer des situations embarrassantes, où le client doit justifier son identité lorsqu’il veut faire un achat. Près d’un tiers (32%) des personnes qui ont présenté une pièce d’identité qui ne correspondait pas à leur identité ou expression de genre ont vécu des expériences négatives pouvant prendre la forme de harcèlement au refus de service, voire ont fait l’objet d’agressions, commente Mastercard.

Aux banques françaises de décider ou non de la proposer

Un service qui peut donc faciliter le quotidien des personnes transgenres et binaires, surtout que les changements auprès de l’état civil nécessitent du temps. Par exemple, pour changer le prénom il faut prouver que la demande est "justifiée par un intérêt légitime" et en faire la demande auprès de sa mairie, précise le site du service public. Procéder au changement de sexe auprès de l’état civil est plus complexe, puisqu’il est nécessaire d'avoir suivi de traitement médical ou d'avoir été opéré et ensuite démontrer que le sexe indiqué sur les documents d’état civil ne correspond pas à celui de la vie sociale.

Mastercard va donc déployer cette solution auprès des banques qui diffusent ses cartes de paiements en France (parmi lesquelles Banque Populaire, B.P.E, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, La Banque Postale ou encore LCL et Société Générale). Mais c'est à ces dernières que revient la décision de proposer True Name à leurs clients.

Coralie Cathelinais Journaliste BFM Éco