BFM Eco

Martinez se rendra aux négociations sur la réforme des retraites

Le 7 janvier, le gouvernement invite les partenaires sociaux à discuter de la réforme des retraites. La CGT, principale opposante à sa forme actuelle, sera bien présente.

Philippe Martinez ne boycottera pas les négociations sur la réforme des retraites, qui reprennent à partir du 7 janvier. Sur RMC, le secrétaire général de la CGT a rappelé que son syndicat sera présent, comme lors de toutes les autres discussions avec le gouvernement sur le sujet: "On a été à toutes les rencontres et on a fait des propositions", signale-t-il.

Stopper la réforme

La CGT demande notamment à réintégrer les quatre critères de pénibilité et rejette le système par points. "On demande toujours d'arrêter cette réforme et de travailler sérieusement sur la réforme du système actuel", insiste Philippe Martinez. Il appelle d'ores et déjà tous les Français à faire grève générale le 6 janvier, la veille de la réouverture des discussions.

Fanny Guyomard