BFM Eco

Les ventes de masques ont généré 175 millions de chiffre d'affaires dans la grande distribution

Obligation de porter un masque dans les "lieux publics clos"

Obligation de porter un masque dans les "lieux publics clos" - CRISTINA QUICLER © 2019 AFP

Autorisée à vendre des masques depuis le 4 mai, la grande distribution s'est mobilisée pour en avoir en rayons. Ces articles ont généré 14% de la croissance des produits de grandes consommations, selon Nielsen.

Rares pendant le confinement, les masques sont désormais présents dans tous les rayons. Depuis qu'elles ont reçu l'autorisation d'en vendre le 4 mai, les grandes surfaces se sont organisées pour s'approvisionner en masques chirurgicaux ou en tissu. Et les clients les ont acheté en masse: les ventes ont généré 175 millions d'euros de chiffre d'affaires, selon le panéliste Nielsen.

La semaine du 11 au 17 mai a été celle où les ventes ont été les plus fortes, avec 37 millions d'euros. Puis elles ont reculé pour atteindre 8 millions d'euros depuis la mi-juin. Mais Nielsen a noté un nouveau rebond des ventes sur la semaine du 6 au 12 juillet, avec un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros.

Sur les dix dernières semaines, ces ventes ont représenté 14% de la croissance enregistrée dans le rayon des produits de grande consommation. Le port du masque, obligatoire depuis ce lundi dans tous les lieux clos depuis ce lundi 20 juillet, devrait créer un nouveau rebond des ventes dans les semaines à venir.

Le chiffre d'affaires généré par les ventes de masques
Le chiffre d'affaires généré par les ventes de masques © Nielsen

Les ventes de gel hydroalcoolique -autre achat indispensable en ces temps de pandémie- représentent quant à elles 78 millions d'euros de chiffre d'affaires. Un pic a été enregistré lors de la première semaine du déconfinement, avec 8 millions d'euros de ventes. Puis elles ont progressivement baissé pour se stabiliser à 3 millions d'euros par semaine.

Pour rappel, le prix de vente de ces articles est encadré par la loi. Le prix maximum de vente aux consommateurs des masques à usage unique (de type chirurgical) est fixé à 95 centimes d’euros toutes taxes comprises l’unité (soit 47,50 euros la boîte de 50 masques). Le prix du gel hydroalcoolique est plafonné à 2,64 euros pour un flacon de 100 ml et 1,76 euro pour un flacon de 50 ml, ceux de 300 ml à 4,40 euros.

Coralie Cathelinais Journaliste BFM Éco