BFM Business

Les radars devraient rapporter 810 millions d'euros en 2021

Un radar fixe dans la ville de Lyon

Un radar fixe dans la ville de Lyon - -

Selon les Echos, les radars devraient rapporter l'année prochaine près de 810 millions d'euros à l'Etat. Ce montant s'approche du record enregistré en 2017.

Un retour à la normale sur les routes? Les radars devraient rapporter l'année prochaine près de 810 millions d'euros à l'état, rapportent les Echos, citant les documents annexés au projet de loi de Finances pour 2021. Ce montant s'approche des recettes records engrangées en 2017, où elles dépassaient alors 824 millions d'euros. Le gouvernement espérait poursuivre l'envolée les années suivantes: l'émergence du mouvement des "gilets jaunes", et le vandalisme anti-radars qui l'a accompagné, avait néanmoins tiré les recettes vers le bas.

Les radars n'avaient ainsi rapporté que 683 millions d'euros en 2018, avant de plonger encore plus bas en 2019, à 561 millions d'euros, précisent les Echos. L'année passée, un peu moins de 13 millions d'infractions avaient été relevées via les radars automatiques, soit 1,5 million de moins qu'en 2018 et 3,9 millions de moins qu'en 2017. Dans la foulée des opposants à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le réseau national, une partie du mouvement des "gilets jaunes" avait pris pour cible ces machines: il y avait un peu plus de 2.100 radars de vitesse fixes en 2019, contre plus de 2.500 en 2014.

Rues désertes pendant le confinement

Un coup dur pour l'Etat alors que la mise en place des 80 km/h sur les routes nationales et de nouvelles cabines plus perfectionnées, qui pourront détecter d'autres infractions comme le téléphone au volant ou le non-port de la ceinture de sécurité, devaient redresser la barre. Le gouvernement comptait approcher les 730 millions d'euros cette année: les rues désertées pendant le confinement, ainsi qu'une baisse de la vitesse moyenne des automobilistes français selon les documents budgétaires, devraient encore plomber les recettes.

J. B.