BFM Business

Les fabricants de boissons alcoolisées opposés à un assouplissement de la loi Evin dans les stades

L'alcool bientôt de retour dans les stades?

L'alcool bientôt de retour dans les stades? - AFP

Les entreprises du secteur estiment qu'il est "indispensable de préserver les équilibres réglementaires actuels sur ces questions sensibles".

Faut-il autoriser de nouveau la consommation d’alcool dans les enceintes sportives? Dans un rapport remis la semaine dernière, un groupe de travail composé de sept sénateurs s'est dit favorable à un assouplissement de la loi Evin dans le monde du sport.

Paradoxalement, cette mesure, encore hypothétique, ne convient pas aux entreprises du secteur des boissons alcoolisées. Dans un communiqué paru ce mardi, les organisations professionnelles (Brasseurs de France, la Fédération française des spiritueux et la Fédération française des vins d’apéritif) indiquent être "défavorables à la révision de la législation en vigueur".

"Préserver les équilibres réglementaires"

Elles estiment en effet qu’il est "indispensable de préserver les équilibres réglementaires actuels sur ces questions sensibles".

Par ailleurs, elles regrettent de ne pas avoir été consultées dans le cadre des travaux de la commission de la Culture du Sénat. "Elles ne souhaitent donc pas être associées aux préconisations visant à modifier le Code de la santé publique en matière de vente d’alcool dans les stades, de publicité ou de parrainage", concluent les organisations professionnelles.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco