BFM Business

Le télétravail à 100% devrait rester la norme jusqu'à la fin de l'année

Seul 1 salarié sur 5 pense que la mise en place du télétravail a été très bien gérée.

Seul 1 salarié sur 5 pense que la mise en place du télétravail a été très bien gérée. - Pixabay

Si Emmanuel Macron s'apprête à annoncer une sortie du confinement ce mardi, plusieurs "freins" vont être maintenus pour ne pas réitérer les erreurs du printemps dernier qui avaient entraîné une reprise de l'épidémie.

Pas de retour au travail en présentiel avant l'année prochaine. Alors que la France s'apprête à se déconfiner, l'exécutif tient à maintenir certains freins pour éviter une reprise de l'épidémie. Cela devrait notamment passer par le maintien du télétravail à 100% (pour ceux qui le peuvent) jusqu'à la fin de l'année, selon les informations des Echos.

La ministre du Travail Elisabeth Borne l'a déjà annoncé aux partenaires sociaux et n'entend pas refaire la même erreur qu'au printemps, où un déconfinement trop brutal avait relancé quelques mois plus tard l'épidémie. Maintenir le télétravail permettra de limiter les interactions au bureau mais aussi dans les transports publics, alors que les commerces vont pouvoir rouvrir selon un protocole très strict.

Reste aussi à préparer l'année 2021 car l'exécutif espère une transition en douceur, tiraillé entre la crainte d'une nouvelle vague épidémique et l'isolement psychologique de certains salariés qui ne sont toujours revenus en présentiel depuis le premier confinement.

Le patronat et les syndicats ont de nouveau rendez-vous ce lundi pour tenter de trouver un accord durable sur le télétravail. Théoriquement, il s'agira des ultimes négociations, lancées en septembre dernier. Pourtant rien n'est acquis et les partenaires sociaux peinent à se mettre d'accord sur une réforme satisfaisante.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business