BFM Business

Le nombre de factures impayées retrouve presque son niveau d'avant pandémie

Le taux de factures impayées reste à un niveau très élevé en France

Le taux de factures impayées reste à un niveau très élevé en France - Pixabay / FirmBee

Selon notre dernier tracker Sidetrade - BFM Business sur les retards de paiement des entreprises, les impayés se fixent à 21% au 7 décembre.

Le second confinement ne semble pas avoir eu d'effets négatifs sur le niveau de factures impayées entre les entreprises françaises dix jours après leur émission.

Selon la nouvelle édition de notre tracker sur les retards de paiement des entreprises*, réalisé par Sidetrade pour BFM Business, il gagne 1 point au 7 décembre pour s'établir à 21%.

Rappelons qu'avant la crise, cette proportion était de 19% et qu'au plus fort du confinement, elle était montée à 38%.

"Il parait désormais acquis que la situation explosive vécue lors du premier confinement ne se renouvellera pas dans des proportions similaires", commentait Sidetrade.

"Si l’on prend en compte la valeur du crédit inter-entreprises en France, estimé par la Banque de France à 722 milliards d'euros,, l’impact subi par les entreprises françaises peut être estimée à 14 milliards d'euros", poursuit le spécialiste.

Dans les autres pays observés, où les impayés étaient en recul depuis plusieurs semaines, on assiste à une remontée sensible. Le pays le plus pénalisé sur la période considérée est l’Italie, avec une remontée de 4 points, suivie par le Royaume-Uni (+3 points).

La France est toujours le seul pays à présenter des délais de paiement encore légèrement supérieurs à leurs niveaux pré-pandémiques. Elle se situe en seconde position sur le taux d’impayés, à 6 points derrière le Royaume-Uni.

Côté secteurs les plus touchés, l'agro-alimentaire repasse en tête avec une proportion de 52% de factures impayées devant Finance/Assurance/Immobilier (32%) et Information/Communication & technologies (29%, +38% depuis le début de la pandémie).

L'industrie manufacturière est le secteur le moins impacté avec seulement 13% de factures impayées au 7 décembre, devant les autres activités de service (15%) et Energie/eau/Environnement (16%).

Rappelons que notre outil est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics et sera publié régulièrement sur le site de BFM Business. Vous pouvez également suivre en direct l'évolution de la courbe sur cette page pays par pays.

*Le tracker Sidetrade – BFM Business restitue, semaine après semaine, l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de six pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas). Sidetrade a analysé, depuis le 1er janvier 2020, plus de 26 millions de factures totalisant 54 milliards d’euros de transactions inter-entreprises. 

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business