BFM Business

Le moral des ménages en léger repli

La confiance des ménages a perdu un point en juillet.

La confiance des ménages a perdu un point en juillet. - Bertrand Langlois - AFP

La confiance des ménages français a perdu un point en juillet, indique l'Insee ce mercredi.

Légère érosion de la confiance des ménages français. L'indicateur mesurant leur moral a perdu un point en juillet par rapport à juin, s'établissant à 93 points, a annoncé mercredi 29 juillet l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

La confiance des consommateurs reste ainsi inférieure à sa moyenne de longue période, qui est de 100 points, rappelle l'Insee. L'Institut établit cet indicateur à partir de divers soldes d'opinion divisés en deux grandes catégories: l'une portant sur la situation personnelle des ménages, l'autre sur leur perception de l'évolution économique générale.

Pessimistes sur le chômage

Pour ce qui concerne l'appréciation de leur propre situation, les consommateurs se sont montrés en juillet un peu plus pessimistes sur leur situation financière passée (-1 point) ainsi que leur capacité d'épargne future (-1 point) et moins disposés à faire de gros achats (-2 points).

S'agissant du contexte économique, les Français n'ont pas beaucoup changé d'avis entre juin et juillet. L'Insee note en particulier qu'"autant de ménages que le mois précédent estiment que le chômage va augmenter" et relève que pour ce point particulier le "solde d'opinion (...) reste largement au-dessus de sa moyenne de long terme".

Cela signifie que les Français restent pessimistes sur les chances d'un recul du chômage, dont le président François Hollande a fait une condition pour une éventuelle candidature à la présidentielle de 2017.

V.R. avec AFP