BFM Business

Le DG de Suez juge "particulièrement hostile" l'offre de rachat par Veolia

Bertrand Camus le directeur général de Suez, lors d'une réunion boursière à Paris le 14 janvier 2020

Bertrand Camus le directeur général de Suez, lors d'une réunion boursière à Paris le 14 janvier 2020 - ERIC PIERMONT © 2019 AFP

Dans une lettre aux salariés de Suez, le directeur-général Bertrand Camus qui s'oppose au rachat par Veolia juge que l'offre de son concurrent est "particulièrement hostile".

Mobiliser ses troupes. C'est l'objectif de Bertrand Camus. Dans une lettre envoyée ce mercredi aux salariés de son entreprise, le directeur général de Suez juge avec sévérité la proposition de rechat par son cooncurrent Veolia.

"L'offre que notre concurrent historique a soumise à Engie (actionnaire de référence de Suez NDLR), dimanche soir, est particulièrement hostile", estime Bertrand Camus dans ce courrier, évoquant une démarche "ni amicale, ni pertinente".

Le groupe Veolia qui souhaite racheter Suez entend dans un premier temps racheter la participation d'Engie dans Suez (environ 32%) pour 3 milliards d'euros. Une offre jugée trop basse par Engie.

De son côté Suez qui craint de disparaître dans la nouvelle entité chercherait également à contrecarrrer ce projet avec l'aide d'autres partenaires.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi avec AFP Journaliste BFM Éco