BFM Business

Le Chili veut devenir le premier producteur mondial de lithium d'ici 5 ans

Un chantier d'extraction de lithium, en Bolivie

Un chantier d'extraction de lithium, en Bolivie - PABLO COZZAGLIO / AFP

Le pays sud-américain assure déjà un tiers de l'offre globale. Il entend désormais multiplier sa production par deux, alors que la demande de ce métal rare, indispensable pour les batteries actuelles, est croissante.

Le Chili, deuxième producteur mondial de lithium, a l'intention de doubler sa production de ce métal d'importance stratégique dans les cinq prochaines années, a annoncé mercredi le gouvernement chilien.

Le Chili, qui assure actuellement 29% de l'offre mondiale de lithium, veut parvenir dans ce délai à une offre annuelle de 250.000 tonnes d'équivalent carbonate de lithium (LCE), a indiqué Baldo Prokurica, ministre chilien des Mines.

Le ministre présentait un rapport intitulé "Perspectives du marché du lithium en 2030" élaboré par la Commission chilienne du cuivre (Cochilco).

L'Australie est actuellement le plus grand producteur mondial de lithium avec 48% de l'offre mondiale.

Essentiel aux batteries

Le Chili espère que dans les prochaines années la valeur de ses exportations "sera semblable à celle de secteurs économiques (chiliens) hautement consolidés comme le secteur viti-vinicole", dans lequel il est le quatrième exportateur mondial, a déclaré Baldo Prokurica.

Le lithium est un élément essentiel pour l'industrie des voitures électriques et la fabrication de batteries rechargeables pour les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et les tablettes.

Le Chili l'extrait sur le site de Salar de Atacama, dans le nord, l'un des gisements de lithium les plus riches du monde, où il est exploité par la firme chilienne SQM (Sociedad Quimica y Minera) et par la compagnie américaine Albermarle.

T.L avec AFP