BFM Business

La Foire de Paris et son célèbre concours Lépine reportés à l'automne

En 2018, la Foire de Paris avait attiré près de 500.000 visiteurs qui avaient dépensé chacun sur place 542 euros.

En 2018, la Foire de Paris avait attiré près de 500.000 visiteurs qui avaient dépensé chacun sur place 542 euros. - François Guillot/AFP

La Foire de Paris initialement prévue fin avril, reportée une première fois en juillet à cause du coronavirus, aura finalement lieu à l'automne dans une version "XXL" annonce les organisateurs.

La Foire de Paris, initialement prévue du 30 avril au 11 mai et qui avait été reportée du 4 au 15 juillet en raison de l'épidémie de Covid-19, aura finalement lieu à l'automne, invitée par la Foire d'automne, ont annoncé mercredi leurs organisateurs.

La 116e édition de cette grande foire commerciale, qui abrite le célèbre concours Lépine des inventeurs, se tiendra finalement du 23 octobre au 1er novembre 2020, toujours au Parc des expositions de la porte de Versailles, au sein d'une Foire d'automne au format "XXL", précise dans un communiqué Comexposium, l'un des leaders mondiaux de l'organisation d'événements.

"C'est officiel, le 1er septembre 2020, les salons, foires et grands événements pourront reprendre! L'effort national et la relance économique souhaités par le gouvernement s'accompagnent également par l'annonce de la tenue de la Foire d'Automne dans une édition XXL", souligne le communiqué.

Le déconfinement vient de s'accélérer avec la réouverture lundi des cinémas, centres de vacances, casinos ou salles de jeux et, à partir du 11 juillet, celle des stades avec un nombre maximal de 5000 spectateurs. Mais les foires, expositions, salons, discothèques et croisières maritimes internationales sont maintenues fermés jusqu'à septembre au moins.

486.000 visiteurs et 184 millions d'euros de dépenses

L'an dernier, la Foire de Paris avait attiré 486.000 visiteurs et généré un total de 184 millions d'euros de dépenses en douze jours. Répartis sur 200.000 m2 d'exposition, les quelque 1700 exposants venus de 48 pays s'étaient partagés en trois secteurs: la maison, l'alimentation et l'artisanat.

En France, le secteur de l'évènementiel, qui rassemble les organisateurs de quelque 1200 salons et foires, génère 4,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et représente quelque 14.700 emplois, selon l'Insee. Mais au-delà, la filière fait vivre des agences d'évènementiel, d'hôtesses, de maîtres d'hôtel, de sécurité, d'audiovisuel, des entreprises de nettoyage, des traiteurs, des décorateurs...

Il a été durement touché par la crise sanitaire en raison des interdictions de rassemblements prises par le gouvernement pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19.

A.-K.M avec AFP