croatie pont.jpg
 

Attributaire du contrat en 2018, une firme chinoise de BTP doit construire en 3 ans un pont qui évitera au sud de la Croatie d'être coupé en deux par une enclave bosniaque. Le Premier ministre chinois est venu récemment visiter l'avancée des travaux financés... par l'Union européenne.

Votre opinion

Postez un commentaire