BFM Business
Economie

L'UE commande 300 millions de doses de vaccin supplémentaires à Moderna

La Belgique occupe aujourd'hui une place tout à fait stratégique dans la production de vaccin comme ici celui de Moderna.

La Belgique occupe aujourd'hui une place tout à fait stratégique dans la production de vaccin comme ici celui de Moderna. - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

L'Union européenne a conclu un accord pour l'acquisition de 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Moderna contre le Covid-19, à la suite d'un premier contrat portant sur 160 millions de doses.

300 millions supplémentaires: l'Union européenne vient de conclure un accord pour l'acquisition de 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Moderna contre le Covid-19. Ce contrat fait suite à une première commande de 160 millions de doses, a annoncé mercredi la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

L'accord porte sur l'achat de 150 millions de doses, destinées à être livrées au 3e et 4e trimestres 2021, avec une option de 150 millions de doses supplémentaires en 2022, a précisé l'entreprise dans un communiqué.

Bruxelles a été vivement critiquée pour des retards dans la production de vaccins qui ont ralenti les campagnes de vaccination dans les Etats membres.

310 millions de doses au total

Avec cette nouvelle commande, l'UE devrait disposer cette année de 310 millions de doses du vaccin Moderna, qui avait été le 8 janvier le deuxième à être approuvé par le régulateur européen, après celui du duo germano-américain BioNTech/Pfizer. Tous deux recourent à la technologie de l'ARN messager.

Au total, 33 millions de doses des vaccins de BioNTech-Pfizer, Moderna et AstraZeneca ont été livrés aux Etats membres, et 22 millions de personnes dans l'UE ont reçu au moins une dose, dont sept millions ont reçu les deux doses nécessaires pour être entièrement vaccinées, a indiqué Mme von der Leyen lors d'une conférence de presse.

La Commission européenne est chargée de négocier des précommandes de vaccins au nom des Vingt-Sept, et il incombe ensuite aux Etats de finaliser les achats directement auprès des laboratoires.

AKM avec AFP