BFM Business

L'Etat débloque 200 millions d'euros pour offrir des vacances aux enfants les plus modestes

Dans certaines régions, les caissières, éboueurs, aides-soignantes qui ont été très sollicités pendant la pandémie pourront recevoir 300 euros de chèque vacances.

Dans certaines régions, les caissières, éboueurs, aides-soignantes qui ont été très sollicités pendant la pandémie pourront recevoir 300 euros de chèque vacances. - Pixabay-CC

Un million d'enfants pourront ainsi profiter de courts séjours à la campagne ou à la mer, ou partir en colonies de vacances ou en centres de loisirs grâce au financement intégral par l’État. De plus, 300.000 familles de travailleurs en "première ligne" recevront 300 euros en chèques-vacances.

Les enfants des familles les plus modestes vont bénéficier cette année d'un plan de financement spécial pour leur permettre de profiter de leurs vacances. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, et Gabriel Attal, Secrétaire d’État à la jeunesse, annoncent dans le journal Ouest France que l'Etat va débloquer des fonds à leur intention pour leur permettre de participer à des vacances apprenantes et "socialement justes".

"Nous allons mettre 200 millions dans quatre opérations qui permettront à un million d’enfants et de jeunes d’avoir des vacances épanouissantes et éducatives, entièrement gratuites pour les familles les plus modestes, dont les enfants seront prioritaires", annonce Jean-Michel Blanquer.

Dans le détail, 400.000 enfants vont pouvoir bénéficier des écoles ouvertes (qui offrent des activités de soutien scolaire mais aussi culturelles et sportives). 50.000 vont être envoyés à la campagne ou en zone littorale à la découverte la nature et du patrimoine local dans une formule baptisée "école buissonnière".

"C’est réservé aux moins de 17 ans, pour de petits groupes hébergés en internat ou sous la tente et c’est totalement nouveau", précise le ministre.

150 millions pour moderniser les structures de tourisme

Enfin, 250.000 enfants seront envoyés en colonies et 300.000 en centres aérés.

"Il n’y aura aucun reste à charge pour les enfants des milieux les plus modestes, qui seront prioritaires. Une plateforme ouvrira vendredi prochain sur le site du ministère. Elle permettra aux familles de voir ce qui est proposé près de chez elles et aux communes d’inscrire des groupes.", explique Gabriel Attal. "L’État n’a jamais fait autant. Et 150 millions d’euros d’investissements supplémentaires sont débloqués pour permettre aux structures de tourisme pour tous de se moderniser." ajoute le Secrétaire d'Etat.

Des chèques-vacances pour 300.000 travailleurs

Par ailleurs, un geste va être fait en faveur des travailleurs en "première ligne" que sont les caissières, éboueurs, aides-soignantes qui ont été très sollicités pendant la pandémie.

"Un coup de pouce spécifique s’ajoute à la prise en charge des activités ou séjours des enfants annoncés par le ministère de l’Éducation nationale. L’État propose des partenariats aux collectivités locales en vue d’offrir des chèques-vacances aux familles modestes dont un parent a été mobilisé 'en première ligne '", annonce Gabriel Attal.

Dans les régions ou départements partenaires de l’État dans cette opération, ces travailleurs recevront 300 euros en chèques-vacances. Cette aide devrait concerner 300.000 foyers. L’État financera ces chèques-vacances à hauteur de 40 millions, les collectivités partenaires financeront le solde.

Coralie Cathelinais