BFM Business

L'an passé, les Français se sont rués sur le saumon fumé

Les Français se sont rués sur le saumon fin 2020

Les Français se sont rués sur le saumon fin 2020 - -

Les ventes de ce produit plaisir ont progressé de 8% en valeur avec un pic à +16% lors de la semaine du Nouvel An.

Le moral en berne, les Français ont continué à vouloir se faire plaisir en 2020 en consommant certains produits comme le saumon fumé. Les ventes de ce produit dit "de fête" en grande et moyenne distribution ont progressé de 8% en valeur sur un an.

Pendant le long confinement de printemps, les ventes ont même grimpé de 14,4% en valeur et pendant les fêtes de fin d'année, la tendance a été la même avec une progression de 15,7 % la semaine de Noël et de 29,2 % la semaine du Nouvel An, selon les chiffres de l'Iri.

Et ces performances auraient pu être meilleures. "Les commandes trop timides de la distribution en pré-saison, compte tenu du manque de visibilité pour ces fêtes 2020, ont d’ailleurs entrainé des manques de disponibilité dans certains magasins, voire même parfois des ruptures", peut-on lire dans un communiqué d'Etf (les Entreprises du traiteur frais).

Ruptures de stocks

Sans oublier l'absence de commandes des restaurants et des traiteurs, fermés, qui représentent 17% de la valeur du marché.

"Cette croissance des ventes a un impact positif sur la trentaine d’entreprises françaises de fumage, ancrées dans les territoires et qui positionnent la France sur la 2e marche du podium des plus importants pays producteurs de saumon fumé en Europe: elles fournissent les deux tiers des saumons fumés du marché français", poursuivent-elles.

D'ailleurs, la filière a lancé le logo Saumon "Fumé en France", réservé aux entreprises signataires de la Charte du Saumon Fumé en France, il "garantit la localisation sur le territoire français de l’intégralité des étapes de la préparation du saumon fumé, depuis le contrôle des poissons à l’arrivée dans les ateliers, jusqu’à l’emballage du saumon fumé".

Si le saumon fumé sort tout de même indemne de cette année 2020 si particulière, ce n'est pas le cas de tous les produits festifs. En France, les ventes de champagne se sont ainsi repliées de 20% l'an passé.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business