BFM Business

Jamais les Allemands n'ont autant acheté français

Les exportations de la France vers l'Allemagne ont progressé de 5% en 2014 (images d'illustration)

Les exportations de la France vers l'Allemagne ont progressé de 5% en 2014 (images d'illustration) - Eliot Blondet - AFP

Les exportations françaises vers l'Allemagne ont atteint l'an passé un record historique selon les données publiées ce vendredi par l'agence Destatis: 67,5 milliards d'euros.

C'est un chiffre qui devrait faire plaisir à l'exécutif. Jamais l'Allemagne n'a autant acheté de produits made in France. C'est l'équivalent allemand de l'Insee, Destatisqui le révèle, ce vendredi 24 avril.

Selon ses calculs, les importations allemandes en provenance de la France ont atteint leur record historique en 2014. A 67,47 milliards d'euros il s'agit même d'un bond palpable (+5,4%) par rapport à 2013. 

Un déficit qui se réduit

Le précédent record datait de 2011 avec 65,9 milliards d'euros. Cette bonne performance commerciale des produits français outre-Rhin permet également à l'Hexagone de réduire drastiquement son déficit commercial avec l'Allemagne. Il se limite à 34,4 milliards d'euros, son plus faible niveau depuis 2010. On rappellera néanmoins à toute fins utiles que le dernier excédent dégagé avec notre premier partenaire commercial date de 1965! L'an passé, la France n'affichait un excédent commercial que sur un nombre très restreint de produits: les matières agricoles, les boissons, l'énergie et la sylviculture.

Les Allemands, eux, ont exporté pour 101,9 milliards d'euros de biens et marchandises vers la France, soit le montant le plus élevé après 2012 (102,9 milliards d'euros). 

Le premier partenaire commercial depuis 1950

Globalement l'Hexagone reste pour la 54ème année consécutive le premier partenaire commercial de la première économie européenne avec un total d'échange (exportations et importations additionnées) de 169,4 milliards d'euros, devant les Pays-Bas 161,3 milliards d'euros et la Chine 154 milliards d'euros.

La France n'est néanmoins pas le pays dont les produits se vendent le plus en Allemagne. Les Pays-Bas (88,1 milliards d'euros) et la Chine (79,5 milliards d'euros) la dépassent cette année encore.