BFM Business

Warren Buffet veut plus taxer les riches

BFM Business

Le milliardaire Warren Buffett, troisième fortune mondiale, a une nouvelle fois relancé lundi le débat sur la fiscalité aux Etats-Unis en proposant un taux minimum d'imposition sur les revenus des riches.

Dans une libre opinion publiée lundi dans le New York Times, Warren Buffett suggère que le Congrès adopte immédiatement un taux minimum de 30% pour les revenus annuels situés entre un et dix millions de dollars, et un taux de 35% ensuite.

Warren Buffett avait fait sensation l'an dernier en estimant, avec d'autres grandes fortunes américaines, qu'il devait contribuer davantage fiscalement en raison de la crise économique.

Il s'était notamment étonné d'être proportionnellement moins taxé que sa secrétaire.

Surnommé l'"oracle d'Omaha", Warren Buffett, âgé de 82 ans, est le directeur général du groupe Berkshire Hathaway, un conglomérat employant plus de 250 000 personnes dans le monde.

Il dispose d'une fortune estimée à 46 milliards de dollars (35,5 milliards d'euros).

BFMbusiness.com et Reuters