BFM Business

Vidéo Chine: quand la crise de la zone euro touche la province de Canton

Une solution pour la Chine: se replier sur son marché intérieur

Une solution pour la Chine: se replier sur son marché intérieur - -

Le ralentissement de l'économie chinoise du à la baisse des exportations frappe les régions les plus ouvertes du pays, comme celle de la ville de Canton. Une solution: se replier vers la consommation intérieure

La Chine ralentit. Selon les chiffres de la banque mondiale, le pays asiatique va connaître une croissance de 7,8% en 2012 contre 9,2% l’an dernier.

Ce ralentissement impacte certaines régions vecteurs d’emploi. Le cas dans ce reportage avec la province chinoise de la ville Canton, la région de Chine la plus riche en terme de contribution au PIB (10% du total selon le consulat de France). Cette véritable vitrine du miracle économique chinois est frappée de plein fouet par la croissance moins rapide de la Chine.

En cause : la baisse des exportations de la Chine, due à la crise de la zone euro et à au ralentissement de la croissance américaine (2,2% selon le FMI). Les partenaires commerciaux de Pékin ont ainsi moins de débouchés à lui offrir. "Le modèle économique qui a bien marché pour la Chine durant les deux dernières décennies est finalement arrivé à bout de souffle. Malheureusement il aurait duûêtre modifié bien avant. Du coup la dette a augmenté", observe Michael Pettis, professeur d’économie à l’université de Pékin.

La solution pour la Chine : se tourner davantage vers son marché intérieur, qui représente 1,3 milliards de consommateurs. Les vendeurs espèrent ainsi que la hausse des dépense de leurs collègues chinois compensera la baisse des exportations.

BFM TV et BFMbusiness.com