BFM Business

Une ville fantôme est à vendre en Californie et elle coûte moins de 800.000 euros

Cerro Gordo

Cerro Gordo - bishop real estate

Cette ancienne ville de 122 hectares compte 22 bâtiments restaurés par les propriétaires.

925.000 dollars, soit moins de 800.000 euros. C’est le prix de vente de cette petite ville minière californienne du XIXe siècle. Située entre les parcs nationaux de la Vallée de la Mort et Sequoia, Cerro Gordo et ses 22 bâtiments (église, saloon, dortoir, hôtel, musée…) étalés sur 122 hectares sont délaissés depuis plusieurs décennies. 

Un abandon qui contraste avec le dynamisme d’antan de la cité californienne. En effet, en 1865 Cerro Gordo est devenu le premier producteur d’argent et de plomb de Californie après la découverte de mines non loin de là. Quelques années plus tard, la baisse des prix de l'argent combinée à un violent incendie a provoqué une chute de l'activité. La ville se relance en 1905 grâce à la découverte de filon de zinc à exploiter, jusqu’à l’arrêt total de l’activité minière dans les années 1920.

"A son apogée, il y avait en moyenne un meurtre par semaine. C’était vraiment le Far West", a déclaré à CNN l’agent immobilier chargé de la vente, Jake Ramuson.

Un parc à thème consacré à la marijuana?

Cerro Gordo appartient à une famille de propriétaires depuis des années. Celle-ci a pris soin de protéger la ville des pilleurs et des dégâts causés par la nature en restaurant les bâtiments.

Selon Jake Ramuson, les vendeurs espèrent que le site sera conservé et ouvert au public, malgré sa difficulté d'accès (seule une route pentue et non goudronnée permet de s'y rendre). Des acheteurs se seraient néanmoins déjà manifestés avec le projet de faire de la ville un parc à thème consacré à la marijuana.

Cerro Gordo
Cerro Gordo © BiShop Real Estate
Le Saloon
Le Saloon © Bishop Real Estate
Cerro Gordo
Cerro Gordo © Bishop Real Estate
L'église
L'église © Bishop real Estate
Cerro Gordo
Cerro Gordo © Bishop Real Estate
Cerro Gordo
Cerro Gordo © Bishop Real Estate
P.L