BFM Business

Un journal canadien prédisait en 1981 la fin des inégalités salariales pour 2017

Les femmes gagnaient 63% de ce que gagnaient les hommes au Canada, en 1981.

Les femmes gagnaient 63% de ce que gagnaient les hommes au Canada, en 1981. - PHOTO MYCHELE DANIAU MYCHELE DANIAU / AFP

Publié dans le quotidien canadien Medecine Hat News en 1981, un article laissait entendre que les inégalités salariales entre hommes et femmes allaient disparaître en 2017. 36 ans après, le Canada peine toujours à combler les écarts.

En 1981, un article intitulé “Equality in wages by the year 2017” et publié dans le journal canadien Medecine Hat News prévoyait, en se basant sur des données statistiques nationales, la fin des inégalités salariales entre hommes et femmes à compter de cette année. Une conclusion bien optimiste au regard des observations de l’époque qui témoignaient d’un écart considérable de rémunération (une Canadienne gagnait en moyenne 63% du revenu d’un Canadien).

Pour établir sa prévision, le Medecine Hat News a comparé les derniers chiffres disponibles de l'époque, à savoir ceux de 1979, avec ceux de 1977. Ainsi, une Canadienne gagnait en moyenne 11.741 dollars en 1979 contre 18.537 dollars pour un Canadien. Deux ans auparavant, les femmes étaient rémunérées 9790 dollars en moyenne et les hommes 15.777 dollars. Le salaire des Canadiennes avait donc augmenté plus rapidement que celui des Canadiens, 19,9% en deux ans contre 17,4% précisément.

Les inégalités réduites de 10% au Canada

En suivant ce rythme les années suivantes, on a estimé que la rémunération des femmes atteindrait celle des hommes au cours de l’année 2017. Une prédiction qui s’est malheureusement révélée erronée. Aujourd’hui, si les inégalités salariales se sont quelque peu résorbées au Canada, le pays peine toujours à combler les écarts. En 2017, une Canadienne gagne en moyenne 73% du revenu d’un Canadien.

Les inégalités salariales entre les hommes et les femmes touchent la plupart des pays du monde. Aux États-Unis, pour un dollar gagné par un homme, une femme gagne en moyenne 80 cents. C’est trois centimes de plus pour une Australienne. La France se situe dans la moyenne puisqu’on estime qu’une femme y gagne 81% de ce que touche un homme, contre 72% en 1979.

Paul Louis