BFM Business

Un grand nom de Wall Street parie sur la faillite de la France

Le fonds d'investissement Greenlight Capital conseille d'investir dans les banques grecques et de vendre de la dette française.

Le fonds d'investissement Greenlight Capital conseille d'investir dans les banques grecques et de vendre de la dette française. - Greenlight Capital - Capture d'écran

David Einhorn, un investisseur milliardaire connu pour avoir prédit la chute de Lehman Brothers, parie sur un écroulement de la dette française. Selon lui, "la France ressemble plus à la Grèce qu'à l'Allemagne".

Les banques grecques seraient-elles plus solides que les françaises? C'est en tout cas ce que soutient David Einhorn, PDG du fonds d'investissement Greenlight Capital, dans une présentation lundi à ses investisseurs.

L'investisseur s'appuie sur différentes données pour attaquer le modèle français, et fustige en vrac les 35 heures, le salaire minimum trop élevé, la difficulté de licencier pour les entreprises… Il rappelle qu'un quart des jeunes diplômés de l'Hexagone veut partir à l'étranger.

La France, "trop fière pour se réformer"

Ce portrait lapidaire lui permet de comparer la situation de la Grèce à celle de la France. "La Grèce a mangé son pain noir et restructuré son économie. Elle est désormais prospère, après être passée près de la mort. La France est, elle, trop fière pour se réformer", accuse-t-il.

A l'appui, David Einhorn utilise une comparaison de l'évolution des déficits grecs et français, en pourcentage du PIB. Si Athènes, sous la pression de la Troïka, a fait passer ce déficit de près de 16% en 2009 à 2,2% en 2014, le déficit français reste autour de 4%, selon les chiffres du fonds d'investissement.

Les chiffres avancés par Greenlight Capital sont à mettre en perspective: Eurostat, pour sa part, estime le déficit de la France en 2013 à 4,1%, et à 12,2% en Grèce.

"La France ressemble plus à la Grèce qu'à l'Allemagne"

David Einhorn estime que les marchés devraient arrêter de prêter de l'argent à la France à des taux aussi bas. "Si les marchés obligataires traitent la France comme l'Allemagne, elle ressemble en fait plus à la Grèce", explique-t-il.

Le milliardaire enfonce le clou grâce à un magnifique montage Photoshop, en commentant: "Le taux des emprunts à sept ans de la France est une licorne. Il ne devrait pas exister".

David Einhorn avait prévu la chute de Lehman Brothers

Actuellement, la dette française à 10 ans se négocie à 1,3%, contre 9% en Grèce. David Einhorn recommande donc de vendre à découvert la dette française, et d'acheter des obligations des banques grecques, qui se sont consolidées depuis la crise.

Les marchés auraient des raisons de prendre David Einhorn au sérieux: son positionnement le plus célèbre reste contre Lehman Brothers (lien en anglais). Dès mai 2008, il avait annoncé que la banque prenait trop de risques. Quatre mois plus tard, Lehman Brothers s'écroulait. Plus récemment, ce milliardaire de 45 ans a fait céder Tim Cook, en imposant à Apple de reverser plus d'argent à ses investisseurs.