BFM Business

Ukraine: la banque centrale limite les retraits à 1.100 euros par jour

L'Ukraine est  bord de la faillite

L'Ukraine est bord de la faillite - -

La banque centrale ukrainienne a annoncé, ce vendredi 28 février, avoir limité les retraits aux banques pour tenter de freiner la dégringolade de la monnaie locale, la hryvnia. Ses réserves de changes sont par ailleurs proches d'être à sec.

La Banque centrale ukrainienne a annoncé, ce vendredi 28 février avoir limité à 15.000 hryvnias (1.095 euros) le montant quotidien maximal pouvant être retiré dans les banques du pays.

La devise ukrainienne, la hryvnia, a perdu le quart de sa valeur depuis le début de l'année, alors que les inquiétudes des investisseurs se multiplient avec la crise politique qui a entraîné la chute du président Viktor Ianoukovitch et les tensions séparatistes pro-russes en Crimée.

L'exemple chypriote

L'Ukraine a, jeudi 27 février, officiellement demandé une assistance financière auprès du FMI, le pays étant à deux doigts de faire défaut sur sa dette, dixit les dirigeants du pays. La directrice générale du fonds, Christine Lagard a indiqué que son institution est "prête" à répondre à cette demande.

Selon le nouveau Premier ministre du gouvernement de transition, Arseni Iatseniouk, la dette publique ukrainienne s'élève à 75 milliards de dollars, soit le double de son niveau de "2010, quand Ianoukovitch est arrivé au pouvoir".

La banque centrale, qui a longtemps défendu la devise ukrainienne, a vu ses réserves de change se réduire à peau de chagrin.Fin janvier, il lui restait à peine de quoi payer deux mois d'importations.

En mars 2013, au plus fort de la crise qui a secoué ses finances publiques, Chypre avait pris des mesures encore plus drastiques pour freiner la fuite des capitaux, limitant les retraits quotidiens à 300 euros par jour.

J.M. avec AFP