BFM Business

Risque de pénurie de pilotes de ligne aux Etats-Unis

Les compagnies aériennes américaines ont de plus en plus de mal à recruter de jeunes pilotes de ligne

Les compagnies aériennes américaines ont de plus en plus de mal à recruter de jeunes pilotes de ligne - -

Les compagnies aériennes américaines vont devoir trouver 65 000 pilotes d'ici 2020. Un problème, car la profession subit des contraintes réglementaires plus fortes et est devenue moins attractive.

Aux Etats-Unis, les compagnies aériennes s'inquiètent d'une nouvelle menace pour les années qui viennent : le manque de pilotes. La situation est préoccupante pour les compagnies aériennes qui n'avaient pas connu une telle pénurie de pilotes depuis les années 60.

Il y a eu en 2010 une série d'accidents sur des compagnies américaines secondaires. Sous le coup de l'émotion, le Congrès a changé la loi. Elle exige maintenant six fois plus d'heures d'entraînement pour un débutant aux commandes d'un avion de ligne. Du coup, il devient plus difficile de trouver des jeunes pilotes.

Des départs massifs de baby-boomers

A cela s'ajoute les départs en retraite. L'âge limite a déjà été porté de 60 à 65 ans. Le pays s'attend à un départ massif des pilotes issus du baby-boom.

Pour ne rien arranger, une nouvelle législation diminue la durée du travail de 5%. On estime que les compagnies aériennes américaines vont devoir trouver 65 000 nouveaux pilotes dans les huit ans qui viennent.

Le fond du problème est que la profession est de moins en moins attractive, avec des salaires en baisse et des contraintes qui se multiplient. Si elles n'arrivent pas à trouver assez de nouvelles recrues les compagnies aériennes n'auront qu'un seul recours : la fermeture des lignes secondaires.

Jean-Bernard Cadier