BFM Business

Révélations embrassantes sur la fortune du Premier ministre chinois

La famille du Premier ministre chinois Wen Jiabao serait à la tête d'une véritable fortune

La famille du Premier ministre chinois Wen Jiabao serait à la tête d'une véritable fortune - -

Alors que Wen Jiabao a toujours fait de son origine modeste un argument politique, la presse révèle qu'il serait à la tête de plus de 2 milliards d'euros.

La famille du Premier ministre chinois Wen Jiabao serait à la tête d'une véritable fortune. L'enquête réalisée par le New York Times fait du bruit. Il faut dire qu'en Chine, le patrimoine est considéré comme une affaire privée et donc comme un secret d'Etat. Les autorités du pays ont d'ailleurs bloqué plusieurs sites Internet d'informations.

L'année dernière encore, le Premier ministre chinois déclarait lors d'une allocution publique : "ma famille était extrêmement pauvre". Oui, à l'origine, la famille Jiabao est effectivement très modeste. Sa mère est institutrice, son père a élevé des cochons pendant les campagnes de travail forcé maoïstes.

Wen Jiabao en a toujours fait un argument politique. Une posture qui sonne aujourd'hui comme une provocation.

Sa famille contrôlerait plus de 2 milliards d'euros. C'est le montant estimé des actifs détenus par les proches du Premier ministre, parmi lesquels on trouve sa mère, ses enfants, sa femme, ses frères et beaux-frères.

Investissement dans des projets immobiliers

Un enrichissement coïncidant avec l'ascension politique de Wen Jiabao. C'est bien depuis qu'il est aux commandes du pays que ses proches ont commencé à faire fortune.

Ils auraient investi dans des énormes projets immobiliers, dont le fameux stade des Jeux Olympiques et surtout dans Ping An, une des principales sociétés de services financiers dans le monde. Les principaux intéressés se refusent à tout commentaire.

Un porte-parole du gouvernement accuse l'enquête du quotidien américain de salir la réputation de la Chine. Une mauvaise pub à quelques jours du congrès du Parti communiste chinois au cours duquel Wen Jiabao quittera ses fonctions.

Isabelle Gollentz