BFM Business

Quand le cannabis rapporte trop au Colorado

Le cannabis a rapporté 50 millions de dollars au Colorado l'an passé

Le cannabis a rapporté 50 millions de dollars au Colorado l'an passé - Ivan Couronne - AFP

En décidant il y a un an de légaliser la vente du cannabis, l'Etat du Colorado ne s'attendait pas à devoir reverser un surplus de collecte fiscale à ses habitants. C'est pourtant le cas.

Le Colorado ne s'attendait probablement pas à en arriver là. Il y a un an, cet Etat du Midwest américain décide de légaliser la vente de cannabis, un marché évalué à environ 2 milliards de dollars.

Les consommateurs âgés de plus de 21 ans ont donc pu se procurer librement le psychotrope dans plusieurs dizaines d'établissement.

De quoi également grossir les recettes fiscales de l'Etat. Le Colorado touche, en effet, 28% du montant de la marchandise vendue. A titre d'exemple, en septembre 2014, cela a rapporté 7,23 millions de dollars. Problème: le cannabis a fait trop recettes.

Comme le rapporte l'Associated Press, citée par le magazine Rolling Stone, les taxes collectées par le Colorado sur le psychotrope ont été tellement élevées que désormais l'Etat serait obligé de reverser 7,63 dollars à chacun de ses habitants!

30 millions de dollars de surplus

Explication: en 1992 aussi bien les élus démocrates que républicains ont fait voter un amendement qui plafonne les recettes que le Colorado peut recevoir d'une taxe. Ce texte oblige ainsi l'Etat à rembourser les citoyens "lorsqu'il collecte plus que ce qui est permis selon une formule basée sur l'inflation et la croissance de la population".

Dans le cas du cannabis, 30 millions de dollars ont été perçus en trop selon cette formule, soit 7,63 dollars par citoyen de l'Etat américain, pour un total de 50 millions de dollars collectés.

Une situation qui embarrasse l'ensemble de la classe politique du Colorado. Aussi bien les Républicains que les Démocrates aimeraient ainsi faire passer un texte de loi qui permettrait d'exclure le cannabis de l'amendement voté en 1992. Les deux camps jugent, en effet, qu'il y a peu d'intérêt à rembourser le contribuable de cette somme.

"Je pense qu’il serait tout à fait approprié que nous gardions l’argent perçu sur les ventes de la marijuana", estime ainsi Bill Cadman, président du Sénat et membre du parti républicain, cité par The Independant. En principe, les habitants du Colorado devraient se prononcer prochainement via une consultation populaire. S'ils décident de refuser leur remboursement, le Colorado promet d'investir l'argent dans des campagnes de sensibilisation sur les méfaits de la drogue et dans des formations pour la police.

J.M.