BFM Business

Quand l'ex-patron de la Fed se voit refuser son prêt immobilier

Ben Bernanke s'est vu refuser son prêt alors qu'il a gagné 200.000 dollars l'année dernière.

Ben Bernanke s'est vu refuser son prêt alors qu'il a gagné 200.000 dollars l'année dernière. - Saul Loeb - AFP

Les conditions d'obtention d'un prêt immobilier sont devenues draconiennes aux Etats-Unis. Ben Bernanke a expliqué, le 2 octobre, qu'il a tenté d'en avoir un, "sans succès".

Ben Bernanke, l'ancien président de la Réserve fédérale américaine, tire le signal d'alarme. Il s'est interrogé le 2 octobre sur la difficulté à obtenir un prêt immobilier aux Etats-Unis, en s'appuyant sur son propre exemple.

Même Ben Bernanke, l'ancien patron de la réserve fédérale américaine, n'a pas réussi à renégocier son crédit immobilier! "Je ne l'invente pas, a-t-il expliqué devant un parterre hilare. J'ai essayé, sans succès".

Systèmes informatiques ultra-pointilleux

On ne peut pas dire, pourtant, qu'il présente le moindre risque. Il a gagné près de 200.000 dollars l'an dernier. C'est donc sur son propre exemple qu'il s'est appuyé pour dénoncer l'absurdité de la situation. "Il est possible, dit-il, que les organismes soient allés un peu trop loin sur les conditions d'obtention d'un emprunt".

En clair, les régulateurs ont mis une telle pression sur les banques après la crise des subprimes, qu'elles ont mis en place des systèmes informatiques ultra-pointilleux qui butent désormais sur la moindre particularité. Ce qui donne lieu à des situations étranges. Pour l'ancien patron de la Réserve fédérale américaine, on est en quelque sorte passé d'un excès à l'autre.

Caroline Morisseau