BFM Business

Présidentielle américaine: quel bilan pour Barack Obama ?

Mitt Romney s'apprêterait à détricoter les réformes de Barack Obama s'il est élu

Mitt Romney s'apprêterait à détricoter les réformes de Barack Obama s'il est élu - -

L'élection du président américaine a lieu ce mardi 6 novembre. Dans ce duel serré, Barack Obama a eu à défendre les deux réformes phares de son mandat : la régulation financière et l’assurance-maladie.

L'élection américaine arrive dans sa dernière ligne droite. Le scrutin a lieu ce mardi 6 novembre et s’annonce comme l’un des plus serrés de l'Histoire. Deux thèmes auront été au coeur de la campagne : la finance et le système de santé. Barack Obama a dû défendre son bilan sur ces sujets.

> La loi Dodd-Frank

Quatre ans son arrivée à la Maison Blanche, la régulation de la finance n'est toujours pas totalement en place aux Etats-Unis. C’était tout l'enjeu de la loi Dodd-Frank, qui porte le nom de deux membres influents du Congrès et a été mise sur pied après la crise.

Elle vise principalement à renforcer la régulation financière. Plusieurs mesures importantes comme le renforcement du rôle des régulateurs, se mettent en place, mais de façon assez lente. Selon le cabinet d'avocats Davis Polk, moins d'un tiers des 398 dispositions de la loi sont entrées réellement en vigueur à début juillet. 

La mesure la plus emblématique est toujours âprement discutée. Il s'agit de la désormais fameuse règle Volcker qui aurait dû entrer en vigueur l'été dernier. Cette disposition vise à empêcher une trop grande prise de risques de la part des banques. Elles devraient arrêter le trading pour compte propre. Cette mesure pourrait avoir un impact important notamment sur le business model des banques d'investissements.

En cas de réélection, Barack Obama espère bien avancer sur ces questions. A l’inverse, une victoire républicaine pourrait changer la donne.

> La réforme de l'assurance-maladie

Cette réforme a été au cœur de l’affrontement entre démocrate et républicains. Il s’agit même de la réforme phare de Barack Obama. L’actuel président de la République s'est battu pour réussir à faire passer ce texte controversé au Congrès.

L'idée est de rendre obligatoire une assurance-maladie. L'objectif de l'administration Obama est de fournir une assurance-santé à 32 millions d'Américains qui en sont aujourd’hui privés, tout simplement parce que les assurances refusent certains clients trop âgés, déjà malades, ou avec des revenus trop faibles.

Dans le pays de la liberté, les débats butent sur l’aspect obligatoire de l'assurance santé. La tension reste très vive autour de ce texte, une majorité d'Américains y étant aujourd’hui opposée. Et même si la Cour suprême a validé le dispositif, les éléments les plus importants de la loi ne sont toujours pas entrés en vigueur.

Là encore, Mitt Romney s'est engagé à abroger les éléments les plus emblématiques de la loi. Même s'il marche sur des œufs sur ce sujet. En tant que gouverneur, il avait passé une loi plus ou moins proche de celle de Barack Obama.

Emmanuel Duteil et à New York