BFM Business

Paris, troisième ville au monde la plus attractive pour les investisseurs

La capitale française attire pour son niveau d'infrastructures et la qualité de son enseignement.

La capitale française attire pour son niveau d'infrastructures et la qualité de son enseignement. - -

Derrière Londres et New York, mais devant toutes les autres, la capitale française fait un bond en avant au classement des villes les plus attractives du monde selon une étude parue ce vendredi 4 juillet.

Paris intéresse de plus en plus investisseurs internationaux. En 2014, la capitale française monte sur le podium des villes les plus attractives pour les entreprises, derrière Londres et New York, alors qu'elle n'était que cinquième il y a un an. Berlin fait son entrée en septième place du classement, et une deuxième ville américaine, San Francisco est neuvième.

Le classement, établi par KPMG pour l'Association des grandes entreprises françaises d'Ile-de-France, montre une chute considérable des villes asiatiques, puisque Paris doit, entre autre, sa troisième place à la soudaine impopularité de Shanghaï et de Singapour.

Les attraits de la capitale française, selon les investisseurs potentiels, sont ses infrastructures, la stabilité politique, et la qualité de l'enseignement.

Les trois villes les plus attractives | Create Infographics

Le Grand Paris enthousiasme ceux qui en ont entendu parler

Le projet du Grand Paris est aussi un atout pour la capitale: si 14% des investisseurs interrogés en ont entendu parler, "83% de ceux qui connaissent le projet y voient un accélérateur de l'attractivité de la capitale", selon les Echos qui publie l'étude.

A l'inverse, Paris souffre de sa taille de marché insuffisante, de la faiblesse de sa croissance économique et de ses coûts salariaux. La capitale doit également travailler son image, selon les responsables de l'étude, puisqu'elle est perçue comme ayant des coûts de l'immobilier d'entreprise trop élevés.

La capitale française est particulièrement populaire auprès des Etats du Golfe.

J.S