BFM Business

Obama relance le débat sur les coupes budgétaire

BFM Business

Après le mur fiscal, les coupes budgétaires automatiques. Aux Etats-Unis, ces dernières doivent entrer automatiquement en vigueur dès le 1er mars comme prévu par une suite d'accords partiels passés au Congrès. En cause : l’absence d’accord global sur le budget 2013 entre les démocrates et les républicains, qui ont chacun la majorité sur une des deux chambres du Parlement. Mardi 26 février, Barack Obama a sonné l'alarme. Les coupes budgétaires automatiques prévues pour vendredi, si aucun accord n'est trouvé, reviendraient à "tailler à la hache" dans les dépenses de l'Etat. "Ces coupes sont mauvaises. Elles ne sont pas intelligentes, elles ne sont pas justes. Et cela revient à se tirer une balle dans le pied".

N.G. et BFM Business