BFM Business

Mistral: les conditions de la livraison "pas réunies", assure Sapin

Le "Vladivostok" a effectué ces dernières semaines des essais en mer au large de Saint-Nazaire dans l'ouest de la France.

Le "Vladivostok" a effectué ces dernières semaines des essais en mer au large de Saint-Nazaire dans l'ouest de la France. - Rama- Wikimedia - CC

Le ministre de l’Economie est revenu ce 30 octobre sur les déclarations faites mercredi par la Russie, affirmant que le porte-hélicoptères leur serait livré le 14 novembre. Selon lui, les conditions ne sont toujours pas réunies.

Imbroglio autour de la livraison du Mistral par la France à la Russie. Le ministre de l’Economie et des Finances Michel Sapin a affirmé ce 30 octobre sur RTL, que les conditions ne "sont pas réunies aujourd’hui" pour qu'elle ait lieu.

Mercredi, le vice-Premier ministre, Dmitry Rogozine, chargé du complexe militaro-industriel russe avait pourtant annoncé avoir reçu une invitation pour le 14 novembre afin de se rendre à Saint Nazaire, où sont actuellement formés les marins russes, pour la remise du navire militaire le "Vladivostok".

La livraison du Mistral est au cœur d’un bras de fer diplomatique. Sous la pression de ses partenaires tels que les Etats-Unis et l’Angleterre, l’Allemagne, la France a décidé de suspendre la livraison du porte-hélicoptères tant que la Russie n’aurait pas cessé ses actions en Ukraine.

Une décision au cours du mois de novembre

François Hollande avait indiqué le 16 octobre qu'il conditionnait la livraison des bâtiments à la Russie à une application intégrale du plan de paix en Ukraine et à un cessez-le-feu entre l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses "entièrement respecté".

Le ministère de la Défense, Jean-Yves le Drian, avait indiqué que le président prendrait sa décision au cours du mois de novembre.

Mais de leur côté, les Russes jouent aussi la pression, en mettant Paris face à ses responsabilités contractuelles, conscients que ce contrat d'1,2 milliard d'euros est vital pour la France dans le contexte général de crise économique et de marasme politique.

C.C. et C. P.