BFM Business

Les parkings, la prochaine bulle spéculative à Hong-Kong?

Les Hong-Kong ont fini de spéculer sur l'immobilier. La tendance est maintenant aux parkings.

Les Hong-Kong ont fini de spéculer sur l'immobilier. La tendance est maintenant aux parkings. - -

Les prix ont grimpé de 20 à 30% depuis le début du mois d'octobre. Une place de parking est désormais plus chère qu'un petit appartement en centre-ville.

A Hong Kong, finie la spéculation dans l'immobilier. Désormais, ce que les investisseurs s'arrachent, ce sont les places de parking. Les prix s'envolent.

Un investisseur a ainsi accepté de débourser plus de 10 millions d'euros ont pour une trentaine de places de parking près du quartier financier de Hong Kong.

Ce montant représente plus que le prix d'un petit appartement dans le centre-ville. Et dix fois plus qu'une place de parking à Paris. Les prix ont grimpé de 20 à 30% depuis le début du mois.

Un investissement rentable

A l'origine de cette frénésie, le plan des autorités locales fin octobre pour freiner la spéculation dans l'immobilier. Les investisseurs ne peuvent plus acheter des appartements ou des bureaux, du coup ils se reportent vers les places de parkings.

Un investissement rentable car il très facile de louer dans une ville où l'espace vaut de l'or. Il ne nécessite pas beaucoup d'entretien et c'est un secteur peu réglementé.

Du coup, les professionnels du secteur redoutent une bulle spéculative, comme dans l'immobilier résidentiel où les prix ont grimpé de 20% sur les 10 premiers mois de l'année.

Alexis Pluyette