BFM Business

Les Bourses asiatiques douchées par les annonces de Donald Trump

Les Bourses asiatiques étaient en souffrance jeudi après l'annonce par Donald Trump de la suspension de tous les vols d'Europe vers les Etats-Unis pour 30 jours en raison du coronavirus.

Entre la séance chaotique de Wall Street mercredi qui a vu passer le Dow en "bear market" (-20% par rapport à ses derniers plus hauts, -5,8% sur la séance) et les annonces du chef de l'Etat américain interdisant l'entrée aux Etats-Unis de toute personne ayant séjourné en Europe pendant trente jours, les marchés étaient encore soumis ce jeudi à une très forte volatilité… Places asiatiques en tête.

>>> Téléchargez l’application BFM Business pour ne rien rater de l’actualité économique et financière

Lors d'une brève allocution solennelle à la Maison Blanche, Donald Trump a annoncé la suspension à compter de vendredi de tous les voyages depuis l'Europe vers les Etats-Unis (à l'exception du Royaume-Uni) pour tenter d'endiguer la propagation du Covid-19 sur le sol américain.

"Vendez, vendez, vendez" commentait l'analyste d'AxiCorp Stephen Innes pour résumer l'état d'esprit dans les salles de marché asiatiques après les annonces de Donald Trump. "Des restrictions de voyages veulent dire encore moins d'activité économique mondiale".

Les mesures annoncées par Donald Trump pour soulager les ménages et les entreprises américaines mises en difficulté par le coronavirus décevaient aussi le secteur de la finance.

"Ce discours n'a pas été très enthousiasmant", a résumé Takeo Kamai de CLSA Securities Japan, cité par l'agence d'informations financières Bloomberg.

Tokyo creuse ses pertes

A Tokyo, l'indice vedette Nikkei a clôturé jeudi sur une chute de 4,41% à à 18.559,63 points. Il a sombré de plus de 20% depuis le début de l'année. Le yen, valeur refuge pour les investisseurs, s'est nettement apprécié face au dollar et à l'euro, un mouvement très défavorable pour les groupes exportateurs nippons.

Vers 08H30 GMT le dollar valait 103,65 yens, contre 104,42 yens la veille après la fermeture de la Bourse de Tokyo. L'euro s'échangeait pour 1,1270 dollar, proche de son cours de la veille (1,1279 dollar mercredi à 19H00 GMT).

A la Bourse de Hong Kong, l'indice Hang Seng s'est replié jeudi de 3,66%, tandis que les pertes ont été plus limitées sur les places de Chine continentale (-1,52% à Shanghai, -2,2% à Shenzhen).

Les cours du pétrole sont aussi violemment repartis dans le rouge, la suspension pour un mois des vols de l'Europe vers les Etats-Unis signifiant une baisse drastique de la consommation d'or noir, déjà en berne. Vers 11h05 le prix du baril de brut américain WTI lâchait 5,03% à 31,35 dollars et celui du baril de Brent londonien 5,50% à 33,87 dollars.

JCH avec AFP