BFM Business

Le traité transpacifique va bien voir le jour

Shinzo Abe a annoncé un large accord dans les négociations transpacifiques.

Shinzo Abe a annoncé un large accord dans les négociations transpacifiques. - YOSHIKAZU TSUNO / AFP

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé lundi un "large accord" dans les négociations commerciales trans-pacifiques, entamées en 2008.

Sept ans après, les deux parties touchent au but. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé lundi l'aboutissement des négociations commerciales trans-pacifiques (TPP), qui se tiennent actuellement à Atlanta aux Etats-Unis. "Je viens d'apprendre de la part du ministre de l'Economie Akira Amari que les discussions avaient débouché sur un large accord", a-t-il déclaré à des journalistes.

De son côté, Barack Obama a confirmé la nouvelle, évoquant un bon accord "pour les travailleurs américains".

La Chine tenue à l'écart

Entamées en 2008, les discussions sur le "Trans-Pacific Partnership" (TPP) se sont révélées très difficiles, butant notamment sur la durée de protection des brevets des médicaments, les pièces détachées automobiles ou encore les produits laitiers.

Une précédente réunion à Hawaï en juillet s'était terminée sur un échec et celle en cours à Atlanta, qui aurait dû en principe se terminer jeudi, avait dû être prolongée à plusieurs reprises.

Le TPP rassemble 12 pays riverains du Pacifique (l'Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les Etats-Unis et le Vietnam) représentant 40% du commerce mondial, mais pas la Chine, tenue à l'écart.

Y.D. avec AFP