BFM Business

Le mythe de la fortune de Poutine

La fortune de Vladimir Poutine se compterait en milliards d'euros

La fortune de Vladimir Poutine se compterait en milliards d'euros - Aleksey Nikolskyi - Ria Novosti - AFP

A combien s'élève le patrimoine du président russe ? Environ 3 fois celui de Bill Gates affirme un gérant de hedge fund. Dans les faits, personne ne peut prouver que Vladimir Poutine est bel et bien l'homme le plus riche du monde.

Hockeyeur, pilote de F1, judoka, chasseur de baleines….Les costumes endossés par Vladimir Poutine sont multiples. Mais il en est un que le président russe n'a pas encore officiellement revêtu: celui d'homme le plus riche au monde.

Et pourtant, à en croire Bill Browder, le directeur du hedge fund Hermitage Capital Management, autrefois le plus grand investisseur étranger en Russie, la fortune de Vladimir Poutine serait à proprement parler gigantesque. Elle dépasserait allègrement celle de Bill Gates dont le patrimoine officiel (72 milliards de dollars) le classe .

"Les 10 premières années du règne de Poutine ont consisté à piller autant d'argent qu'il le pouvait. Et certaines personnes, moi y compris, pensent qu'il est l'homme le plus riche au monde, ou l'un des plus riches au monde, avec des centaines de milliards de dollars de fortune volés à la Russie", affirmait ainsi Bill Browder le 15 février dernier à CNN.

"Selon moi [sa fortune] s'élève à 200 milliards de dollars (...) tout cet argent dort dans l'immobilier, dans des comptes bancaires en Suisse, dans des actions ou des hedge funds, gérés pour le compte de Poutine et de ses copains", ajoute-t-il.

Un salaire de 187.000 dollars... par an

Difficile de savoir quel crédit apporter aux déclarations de cet ancien soutien de Vladimir Poutine, tombé ensuite en disgrâce auprès du Kremlin en 2006 après avoir dénoncé une vaste escroquerie dont son fonds avait été victime et qui avait été à l’origine du dossier Magnitsky. Néanmoins, les déclarations de Bill Browder ramènent à la surface les spéculations sur la fortune de Vladimir Poutine qui ne datent pas d’hier, loin s’en faut.

En 2013, des documents officiels publiés par Moscou et relayés par l’agence de presse russe Ria Novosti font état d’un train de vie relativement modeste. Le salaire de Vladimir Poutine en tant que président était ainsi, au titre de l’année 2012, de 5,8 millions de roubles soit environ 187.000 dollars ou 150.000 euros. Et son patrimoine serait simplement constitué d’un lopin de terre, d'un appartement et de trois voitures.

Un train de vie “normal” qui fait sourire les contempteurs du président russe. D’autres estimations, bien plus imposantes, circulant sur internet. Bloomberg Review, dans un article de 2013, relève que "de simples recherches sur Google aboutissent à des évaluations comprise entre 40 et 70 milliards de dollars”.

Des parts dans Gazprom

Ces évaluations sont en fait basées sur les déclarations d’un analyste politique et dissident russe, Stanislav Belkovsky. Lors d’une interview au Guardian et à Die Welt en 2007, il affirmait que Poutine détenait 37% de la compagnie pétrolière Surgutneftgaz ainsi que 4,5% du géant du gaz Gazprom. Les 40 milliards de dollars correspondaient tout simplement à la somme de la valeur de marché de ces participations, en 2007. Depuis, Belkovsky a donné une autre interview en 2012, au Bureau of Investigative of journalism. Le chiffre qu'il y évoque est nettement élevé, pour la simple raison qu'entre temps les actions de ces deux entreprise ont flambé. Il évalue donc alors la fortune supposée de Poutine à "60-70 milliards de dollars”. D'où la fourchette mentionnée par Bloomberg. Mais les propos de Stanislav Belkovsky n’ont jamais pu être vérifiés.

43 avions pour un milliards d'euros

En 2012, un rapport établi par un ancien membre du gouvernement Eltsine, Boris Nemtsov vient néanmoins étayer la thèse d’un président russe qui vit dans le luxe. Ce document ne donne pas d’estimation de la fortune du président russe, mais dresse la liste de ses “éléments extérieurs de richesse”, c’est-à-dire les biens à sa disposition.

Cet inventaire à la Prévert est impressionnant. Vladimir Poutine disposerait ainsi de 20 résidences (dont un palace),15 hélicoptères, 4 yacht, 43 avions (dont un Airbus et un Falcon de Dassault) qui a eux seuls vaudraient 1 milliard de dollars. Au final “ce train de vie peut être comparé à celui d’un prince perse ou d’un flamboyant oligarque”, concluait le rapport.

Mais encore une fois, il difficile de savoir dans quelle mesure les informations contenues dans ce document sont exactes. Le mystère reste donc entier sur la fortune de celui qui, à défaut d’être le plus riche, est considéré par Forbes comme l’homme le plus puissant au monde.

Julien Marion