BFM Business

Le fisc américain frappé par un nouveau scandale

Barack Obama espérait que les scandales retomberaient. C'est raté.

Barack Obama espérait que les scandales retomberaient. C'est raté. - -

Une vidéo montrant des employés du fisc américain s'amuser durant de très onéreux séminaires a fait couler beaucoup d'encre. Elle fragilise un peu plus l'IRS, déjà soupçonné d'avoir pris pour cible des Républicains.

Aux Etats-Unis, un nouveau scandale éclabousse les agents du fisc américain. L'IRS (Internal Revenue Service) étaient déjà soupçonné d'avoir fait la chasse à des mouvements d'opposition. Voilà que l'on découvre que certains agents du fisc menaient la grande vie avec l'argent du contribuable. L'administration est accusée d'avoir organisé des séminaires où les fonctionnaires s'amusaient beaucoup.

La vidéo est ainsi désastreuse pour l'administration. On y voit une dizaine de fonctionnaires débonnaires sur une scène qui apprennent la danse en ligne. Ce cours faisait partie d'un des nombreux séminaires organisés par le fisc américain pour motiver ses agents.

De la dynamique de groupe comme on la pratique souvent sauf que, là, l'addition est un peu salée. 50 millions de dollars sur deux ans pour permettre aux fonctionnaires de se motiver et se détendre ! Des centaines de séminaires organisés dans tout le pays.

Des chambres d'hôtel jusqu'à 3.000 dollars la nuit

Avec des chambres d'hôtel haut de gamme jusqu'à 3.000 dollars la nuit non négocié. Les agents pouvaient participer à des ateliers avec des intervenants grassement payés. Par exemple, un atelier sur l'art en tant que technique de management...

C'est l'équivalent américain de la Cour des Comptes qui a sifflé la fin de la récréation. Le fisc était déjà en pleine crise. Un directeur limogé, trois commissions d'enquête sur les mouvements d'opposition directement ciblés par le fisc. Barack Obama espérait que le temps finirait par estomper l'indignation. Elle repart de plus belle.

Jean-Bernard Cadier et correspondant à New York