BFM Business

La Russie ne fait plus partie des plus gros détenteurs de dette américaine

Le Département du Trésor américain

Le Département du Trésor américain - Wikipedia

En mai, Moscou détenait 14,9 milliards de dollars de bons du Trésor, soit une baisse de près de 85% de ses emprunts d'État américains en trois mois.

La Russie ne fait plus partie du classement des plus gros détenteurs internationaux de bons du Trésor américain, d'après un rapport publié mardi par le Département du Trésor. En mai, Moscou détenait 14,9 milliards de dollars de bons du Trésor dans ses caisses, disparaissant ainsi de la liste des 33 plus gros détenteurs de dette américaine publiée régulièrement par le Trésor.

Elle en faisait encore partie et figurait à la 22e place de ce classement en avril alors qu'elle détenait 48,7 milliards de dollars de bons américains. En mars, Moscou a même occupé la 16e place de ce classement avec 96,05 milliards de dollars de dette américaine à son actif. Moscou a donc vendu près de 85% de ses emprunts d'État américains en trois mois, notent Les Échos. La Russie a même possédé, entre avril et décembre 2017, plus de 100 milliards de dollars de bons du Trésor.

"La demande demeure forte"

Le département du Trésor, qui publie ses données avec deux mois de décalage, ne précise toutefois pas quelle place occupe désormais la Russie parmi les détenteurs internationaux de dette américaine.

Interrogé sur cette forte diminution des investissements russes, un porte-parole du Trésor a affirmé que le ministère "ne commente pas le détail des investisseurs", ajoutant que "le marché obligataire américain est le plus important et le plus liquide au monde" et que "la demande demeure forte".

P.L avec AFP