BFM Business

La grève historique chez General Motors a plombé la production industrielle des Etats-Unis

En octobre, la production industrielle américaine a vu son indice reculer de 0,8%.

En octobre, la production industrielle américaine a vu son indice reculer de 0,8%. - Pixabay

La Réserve fédérale américaine estime que la grève de 40 jours qui a eu lieu au sein de General Motors le mois dernier a lourdement pesé sur la production industrielle aux Etats-Unis.

C'est la plus forte baisse constatée depuis 18 mois outre-Atlantique. En octobre, la production industrielle américaine a vu son indice reculer de 0,8%, selon une étude publiée ce vendredi par la Fed. Soit deux fois plus que ce que prévoyaient les analystes.

En cause principalement, la chute de 7,1% de l'indice qui mesure la production dans l'industrie automobile. Et un dévissage que la Réserve fédérale attribue à la longue grève qui a paralysé les usines de General Motors situées aux Etats-Unis pendant 40 jours le mois dernier. Même sans prendre en compte ce mouvement social, l'indice a, dans, tous les cas, reculé d'un demi-point de pourcentage. 

Fin octobre, les dirigeants de GM avait dû promette de verser 11.000 dollars à chacun de ses salariés pour mettre fin au mouvement social. Les 31 usines du constructeur américain étaient à l'arrêt, ce qui coûtait près de 100 millions de dollars par jour à l'entreprise. Les salariés contestaient un vaste plan de restructuration du groupe. 

-0,6% pour la production manufacturière

Outre la production automobile, le reste de la production manufacturière outre-Atlantique est également à la peine… Celle qui concerne plus spécifiquement les biens durables ainsi que l'électroménager a continué de souffrir du fait de l'impact de la guerre commerciale déclenchée il y a 18 mois par Donald Trump à l'encontre de la Chine.

En octobre, cette dernière a ainsi affiché un repli de 0,6% en prenant en compte l'impact du mouvement social survenu au sein de General Motors. Mais même en excluant ce paramètre, la production manufacturière a, de toutes façons, vu son indice reculer de 0,1% le mois dernier.

J.C-H avec AFP