BFM Business

La croissance indienne ralentit

BFM Business

Même s'ils sont beaucoup moins touchés que leurs homologues occidentaux, les pays émergents ressentent les effets de la crise. L'Inde a ainsi affiché une croissance ralentie à 5,3% sur un an, lors du trimestre juillet-septembre, en raison d'un ralentissement du secteur manufacturier et des incertitudes sur l'économie mondiale.

Ce taux de croissance, légèrement supérieur aux estimations des économistes interrogés par l'agence Dow Jones (5,2%), est moindre que le taux enregistré lors du trimestre précédent (5,5%) et identique au taux enregistré en janvier-mars, au plus bas depuis trois ans.

BFMbusiness.com