BFM Business

L'Inde veut privatiser davantage

BFM Business

Le Premier ministre indien, Manmohan Singh, vient d'annoncer, le 15 décembre, devant des industriels locaux que le gouvernement allait accélérer la vente de parts dans des entreprises publiques afin de relancer le marché boursier et surtout réduire le déficit budgétaire. L'objectif est d'atteindre l'équivalent de 4,2 milliards d'euros de recettes.

Aucun calendrier n'a été annoncé, mais la compagnie pétrolière publique Oil India serait au nombre des groupes privatisables. Cette semaine déjà, 10% des parts du premier producteur de minerai de fer du pays, NMDC, ont été cédés. Ce qui a permis au gouvernement de récupérer 836 millions d'euros.

BFM Business & AFP