BFM Business

L'Argentine rassure ses créanciers

BFM Business

Le gouvernement argentin a écarté tout risque de défaut de paiement. Le ministre de l'Economie Hernan Lorenzino a assuré, ce dimanche 18 novembre, pouvoir honorer ses engagements face aux 93% des créanciers qui ont participé à l'échange de dettes en 2005 et 2010.

L'agence de notation financière Standard and Poor's (SP) avait abaissé fin octobre la note de la dette souveraine argentine de "B" à "B-", en raison des "risques croissants" financiers que traverse le pays. Sa concurrente Fitch Ratings a placé la note argentine ("B") "sous surveillance négative".

Hernan Lorenzino a d’ailleurs accusé les agences de notation d'agiter le spectre d'un défaut de paiement de son pays afin d'en tirer des gains financiers.

BFMbusiness.com et AFP