BFM Business

Elections américaines: le mur budgétaire, premier chantier du futur président

Les américains sauront demain, mardi 6 novembre, qui est leur président

Les américains sauront demain, mardi 6 novembre, qui est leur président - -

Mardi 6 novembre, les Américains seront fixés sur leur nom de leur nouveau président. Mais le débat sur la fiscalité va se poursuivre après l'élection.

Dernière ligne droite pour l'élection américaine. Mais au-delà du résultat du scrutin, ce qui inquiète aux Etats Unis, c'est ce que l'on appelle le "fiscal cliff". En français, on dirait "la falaise fiscale". Autrement dit un mur de problèmes à venir.

Républicains et démocrates n'ont pas réussi à se mettre d'accord ces derniers mois lors de la discussion sur le plafond de la dette. Du coup, des coupes drastiques et automatiques devraient intervenir au début de l'année dans les dépenses. Dans le même temps, des abattements fiscaux de l'ère Bush vont arriver à échéance.

Hausse des impôts ?

Du coup, les impôts pourraient augmenter alors que l'Etat ne pourra plus dépenser autant, notamment dans le secteur de la défense. Ces 600 milliards de dollars d'impôts nouveaux et de réductions de dépenses risquent du coup de précipiter le pays dans la récession.

Mais pour le moment cela reste très hypothétique. Après les élections, les deux camps seront forcés de s'entendre. D'où l'importance d'avoir une majorité.

Emmanuel Duteil et à New York