BFM Business

Crédits européens : ceux qui en profitent vraiment et les autres

La distribution des crédits par Bruxelles est volontairement inégalitaire

La distribution des crédits par Bruxelles est volontairement inégalitaire - -

François Hollande a prévenu, vendredi 19 octobre, que le prochain sommet consacré à la réforme du budget européen, les 22 et 23 novembre, serait difficile, Actuellement, tous les Européens ne profitent pas de la même manière des crédits de ce budget. Qui sont les gagnants et les perdants ?

Chaque année en moyenne, l'Europe verse 3 065 euros à un Luxembourgeois, 603 euros à un Estonien, 286,4 euros à un Espagnol quand un Français ne reçoit que 201,9 euros, un Allemand 144,6 et un Roumain 108.

Ces chiffres, issus de l'annexe au projet de loi de finances pour 2013, "relations financières avec l'Union européenne", démontrent les effets redistributeurs du budget européen. Mais prouvent aussi que les Etats-membres ne reçoivent pas tous à la hauteur de ce qu'ils versent au budget européen.

En 2010, dernière année connue, les crédits européens distribués en France au titre de toutes les politiques communautaires (agriculture, social, régions, formation, intégration....) ont ainsi atteint 13,1 milliards d'euros. Mais en contrepartie, la France a versé 19,5 milliards d'euros au budget européen. En d'autres termes, nous versons plus que nous recevons. Depuis dix ans, ce solde ne cesse de se dégrader au détriment de la France, comme des autres grands pays d'ailleurs.

En 2010, la France se plaçait au troisième rang des contributeurs nets en volume derrière l'Allemagne et le Royaume Uni. En termes de crédits reçus, elle se situait en revanche au 20eme rang sur 27 avec 202 euros par habitant (voir tableau ci-dessous).

Les dix premiers bénéficiaires de l'UE°
Luxembourgeois : 3 065 euros
Estonien : 603
Belge : 565
Grecque : 508,5
Lituanien : 487,4
Irlandais : 460
Portugais : 411,4
Letton : 376,8
Slovène : 369,3
Hongrois : 365

Les dix derniers bénéficiaires
Chypriote : 221,5 euros
Autrichien 217,6
Français : 201,9
Suédois : 174
Bulgare : 162
Italien : 157
Allemand : 144,6
Neerlandais : 129,2
Britannique : 108,4
Roumain : 108,1

Dans le détail, la France reçoit 151 euros par habitant en matière agricole et de ressources naturelles contre 381 euros pour l'Irlande ou 207 euros pour le Danemark, mais seulement 84,9 euros pour l'Allemagne et 63,3 euros pour la Grande Bretagne. Contrairement à une idée reçue, la France n'est pas donc la première bénéficiaire de la PAC (politique agricole commune) mais le 8eme pays.

En matière d'aide à la compétitivité, la France reçoit 20,3 euros par habitant alors que le Luxembourg en perçoit 200,2 et la Belgique 74. Les Roumains doivent se contenter de 2,5 euros par personne.

° Retour des crédits européens, en euros par habitant. Source : annexe au projet de loi de finances pour 2013. Chiffres 2010.

Patrick Coquidé