BFM Business

La France va verser 700 millions de plus au budget européen

L'UE va devoir revoir à la baisse son budget sous la pression des Etats-membres

L'UE va devoir revoir à la baisse son budget sous la pression des Etats-membres - -

En 2013, la contribution de la France au budget de l'Union européenne atteindra 21,7 milliards d'euros, soit 700 millions de plus que cette année. Les 27 doivent aboutir avant la fin de l'année à une révision des règles budgétaires pour la période 2014/2020.

"N'ayons pas peur d'exiger un gel de la contribution de la France au budget européen. Il n'est pas acceptable qu'elle augmente de plus de 700 millions". C'est Xavier Bertrand, l'ancien ministre UMP qui s'exprime ainsi dans Le Figaro du mercredi 17 octobre.

De fait, en 2013, la contribution de la France au fonctionnement de l'UE va à nouveau augmenter pour atteindre 21,7 milliards d'euros dont 19,6 milliards de prélèvements directs, soit 6,6% des recettes fiscales françaises. Au total, ce budget s'élèvera à 132,7 milliards d'euros en 2013. Le Parlement européen doit en principe l'adopter le 23 octobre prochain.

202 euros de crédits européens par Français

La France est traditionnellement le troisième pays contributeur au budget européen derrière l'Allemagne et la Grande Bretagne. Cette contribution française a été multipliée par cinq en valeur entre 1982 et 2013. Principales raisons : financer l'élargissement de l'UE et alimenter les fonds de secours mis en place lors de la crise économique.

En volume, la France est aussi la première bénéficiaire des crédits européens : 13,1 milliards d'euros en 2011 dont 75% au titre de la Politique agricole commune (PAC). Mais ramené au nombre d'habitants, elle n'est que 20eme sur 27 avec 202 euros par personne.Très loin derrière le Luxembourg et ses 3 065 euros par habitant versés par l'Europe.

Il est probable que la contribution française augmentera moins vite dans les prochaines années. En effet, les grands états-membres souhaitent tous voir l'UE faire des économies, Allemagne en tête. Un conseil européen extraordinaire est prévu les 22 et 23 novembre prochains afin d'arrêter une nouvelle politique budgétaire pour les années 2014/2012.

Le titre de l'encadré ici

|||Bruxelles rendra son verdict le 7 novembre sur le budget français

C'est le 7 novembre que la Commission européenne rendra son verdict sur la sincérité du projet de budget 2013 de la France. Ce jour là, elle publiera en effet ses prévisions de croissance pour l'UE. Or, si la commission déclare que l'hypothèse de 0,8% retenue par le gouvernement Ayrault pour bâtir son budget est irréaliste, tout l'édifice s'écroulera, en particulier l'objectif de retour à 3% du déficit fin 2013. La commission pourrait alors déclencher une procédure pour déficit excessif.

Patrick Coquidé