BFM Business

Chypre : un plan bancaire pas si exceptionnel que cela ?

BFM Business

Et si la taxe sur les comptes bancaires, mesure que les dirigeants européens ont présentés comme tout à fait exceptionnelle, liée à une situation exceptionnelle, devenait un cas d'école pour résoudre la crise des dettes souveraines en zone euro ? Selon le chef de file des ministres des Finances de la zone euro lundi 25 mars, "le plan de sauvetage élaboré pour Chypre représente un nouveau cadre de résolution des difficultés bancaires de la zone euro et d'autres pays pourraient devoir restructurer leur secteur bancaire", a déclaré lundi Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe.

Au cours d'une interview à Reuters, il a indiqué que "s'il y a un risque dans une banque, notre première question devrait être ', qu'allez-vous faire, vous, dans la banque ? Que pouvez-vous faire pour vous recapitaliser vous-mêmes ?'. Si la banque ne peut pas le faire elle-même, alors nous discuterons avec les actionnaires et les créanciers obligataires, nous leur demanderons de contribuer en recapitalisant la banque et, si nécessaire, (nous le demanderons) aux détenteurs de dépôts non garantis."

N.G. et Reuters