BFM Business

Chine: la machine à produire des millionnaires s'enraye

Le nombre de millionnaire en Chine n'a progressé que de 3% en 2012.

Le nombre de millionnaire en Chine n'a progressé que de 3% en 2012. - -

L'année dernière, le nombre de millionnaire n'a progressé que de 3% en Chine, selon une étude publiée par le GroupM Knowledge et l'institut Hurun, jeudi 14 août. La plus faible croissance en cinq ans.

Un peu à l'image de l'économie chinoise, la croissance du nombre du millionnaire ralentit fortement, en Chine. En 2012, selon une étude du GroupM Knowledge et de l'institut Hurun, publiée le jeudi 14 août, le nombre de ces personnes considérées comme "millionnaires", c’est-à-dire gagnant plus de 10 millions de yuan ou 1,63 million de dollars, n'a ainsi progressé que de 3%, pour atteindre 1,05 million de personnes.

"La croissance [de ce nombre], la plus faible en cinq ans, a décéléré, pour la deuxième fois consécutive", notent les auteurs de l'étude. Ces derniers précisent ainsi qu'une personne sur 1.300 en Chine est millionnaire.

La tendance touche encore plus fortement la classe des "super-riches", autrement dit les Chinois gagnant plus de 16 millions de dollars par an, dont le nombre n'a progressé que de 2% pour s'élever à 64.500 personnes.

Des millionnaires (beaucoup) moins confiant

Des chiffres qui s'expliquent avant tout par le fort ralentissement de l'économie chinoise. L'année dernière, la deuxième puissance économique n'a enregistré qu'une croissance de 7,8% sa pire performance en 13 ans. Cette année le pays semble se diriger vers un chiffre encore plus mauvais, le gouvernement visant 7,5%, bien loin des niveaux d'antan (14,2% en 2007!).

En conséquence, la confiance de ces "millionnaires" se dégrade. Selon l'étude, seuls 25% de ces riches Chinois interrogés se disent "très confiant" dans l'avenir économique de la Chine, soit 3% de moins que l'année dernière et surtout 28% de moins qu'il y a deux ans.

A l'inverse, la part d'entre eux à ne pas avoir confiance dans l'économie a progressé de 2%, s'établissant à 9% contre 7% l'année dernière "le plus haut point en trois ans", selon les auteurs de l'étude.

Par ailleurs, si l'étude souligne que près de huit Chinois "millionnaires" sur dix sont heureux, 30% d'entre eux ne sont pas satisfaits de leur équilibre entre le travail et la vie privée. Un problème qui inquiète plus particulièrement les jeunes générations.

Julien Marion