BFM Business

Ces pays où il fait bon être un grand patron 

Les États-Unis arrivent largement en tête du classement

Les États-Unis arrivent largement en tête du classement - Maklay62 - Pixabay - CC

Selon un classement établi par Bloomberg, les États-Unis sont le pays où les patrons des grands groupes cotés ont la rémunération la plus élevée. Mais c'est en Afrique du Sud qu'ils sont les mieux payés par rapport à l'ensemble de la population.

Dans quel pays a-t-on intérêt à prendre le titre envié de PDG? Bloomberg s'est posé la question et a ainsi établi un classement en prenant la rémunération des patrons d'entreprises cotées dans 25 pays. À chaque fois l'indice le plus connu a été utilisé (CAC40 en France, Dax 30 en Allemagne, Footsie 100 au Royaume-Uni etc…).

Et les résultats risquent de donner un solide argument à ceux qui défendent les rémunérations élevées des dirigeants du CAC40, face à la concurrence internationale. En effet, l'Hexagone se classe franchement mal, coincée à la 18e place, entre l'Inde et la Finlande, avec une rémunération totale (variable, fixe, retraite-chapeau, stock options, etc…) de 2,84 millions de dollars en moyenne (2,65 millions d'euros), un chiffre qui atteint à peine 43% de la moyenne de l'ensemble des pays étudiés.

La France loin derrière

Sans grande surprise, le pays numéro 1 reste les États-Unis avec une moyenne de 16,95 millions (2,6 fois la moyenne de l'étude). Rien de bien étonnant puisque certains dirigeants affichent des paies astronomiques au pays de l'oncle Sam. C'est le cas notamment de David Zaslav, le directeur général de Discovery Communications dont les émoluments de 2015 étaient de… 156 millions de dollars (avec 145 millions de stock-options). Autre exemple: le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, qui avait touché 84,3 millions de dollars. Derrière les États-Unis suivent la Suisse (10,6 millions de dollars) et le Royaume-Uni (9,61 millions). L'Allemagne est 6e (8,66 millions).

Les équipes de Bloomberg se sont aussi amusées à calculer le plus grand écart entre paie des patrons et revenu par habitant (mesuré par le PIB par habitant). Histoire de savoir où les dirigeants de grandes entreprises gagnaient le plus par rapport à l'ensemble de la population. Là, le pays qui arrive en tête sur ce classement des inégalités de revenus est l'Afrique du Sud suivie de près par l'Inde. Les pays anglo-saxons (États-Unis, Royaume-Uni et Canada dans l'ordre) complètent le top 5.

La France, elle, arrive à la 16e place ce qui veut dire que nos patrons ne sont pas si surpayés par rapport au reste de la population. Surtout quand on sait que dans les pays nordiques, connus pour être relativement égalitaires, la Norvège (13e), le Danemark (14e) et la Suède (15e) sont devant l'Hexagone.

Bloomberg donne plusieurs explications pour comprendre ce classement. L'agence rappelle ainsi que les États-Unis sont la terre d'accueil de bon nombre de multinationales, mais aussi qu'au Japon, les "très gros chèques sont tabous car ils sont considérés comme un signe de cupidité". Une explication culturelle en somme.

Le classement

1 – États-Unis 16,95 millions de dollars

2 – Suisse 10,58 millions

3 – Royaume-Uni 9,61 millions

4 – Canada 9,32 millions

5 – Pays-Bas 8,66 millions

6 – Allemagne 8,36 millions

7 – Afrique du Sud 7,14 millions

8 – Norvège 6,96 millions

9 – Espagne 6,15 millions

10 – Singapour 5,60 millions

11 – Australie 5,45 millions

12 – Corée du Sud 4,25 millions

13 – Israël 4,11 millions

14 – Hong Kong 3,81 millions

15 – Danemark 3,79 millions

16 – Suède 3,67 millions

17 – Inde 3,10 millions

18 – France 2,84 millions

19 – Finlande 2,54 millions

20 – Japon 2,40 millions

21 – Autriche 2,21 millions

22 – Malaisie 1,76 million

23 - Pologne 650.000 dollars

24 - Chine 640.000 dollars

25 – Thaïlande 60.000 dollars

Julien Marion