BFM Business

"Business schools": HEC détrônée par une école espagnole

HEC n'est plus leader au classement des écoles de commerce du Financial Times.

HEC n'est plus leader au classement des écoles de commerce du Financial Times. - -

Coup dur pour HEC. La prestigieuse école de commerce française n'est plus en tête du classement que publie chaque année le Financial Times. Une école espagnole est maintenant leader.

Selon le traditionnel classement des écoles de commerce, publié par le Financial Times, HEC laisse cette année sa place de leader à l'Instituto de Empresa, à Madrid. Un coup dur pour l'enseignement français, mais surtout une progression remarquée pour l'établissement madrilène.

Cette dernière caracole régulièrement parmi les 15 premières business schools mondiales. Mais cette fois, la progression est spectaculaire: un bond de six places pour se retrouver leader du classement devant HEC. L'Institut de management de Madrid s'est taillé une très bonne réputation sur les programmes MBA à l'international.

Environ 1500 étudiants en sortent diplômés chaque année : des Espagnols, évidement, mais également 30% d’ étrangers, pour 70 pays représentés. Ce qui les attire : les cours en espagnol qui leur permettront de s'orienter sur le marché sud-américain. Le petit plus de l'école réside dans le fait qu'elle incite fortement ses étudiants à la création d'entreprise.

De là à passer devant HEC, en tête six années de suite... Le Financial Times ne communique pas sur sa méthodologie. Mais la progression de l'école espagnole s'expliquerait avant tout par les rémunérations et la progression salariale à l'issue des programmes.

Hélène Cornet